Adoucisseurs d’eau et osmoseurs sans électricité depuis 1970
Contactez-nous au :
01 34 46 87 78

Comment fonctionne un adoucisseur d’eau ?

Le fonctionnement d’un adoucisseur d’eau se déroule en 3 étapes :

adoucisseur d'eau

La première étape est l’adoucissement de l’eau.

Elle consiste en l’échange d’ions calcium et magnésium peu solubles passant au travers d’un lit de résine (support), par des ions sodium parfaitement solubles dans l’eau. On nomme cette opération « l’échangeionique ».

La deuxième étape correspond à la saturation de la résine.

Cette opération se déroule jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’ions sodium sur la résine. La quantité de calcium et de magnésium pouvant être retenue par la résine constitue la capacité d’échange de la résine. Ce pouvoir d’échange s’exprime en degrés français de dureté par m3 d’eau et par litre de résine.

Quel que soit l’adoucisseur d'eau, l’autonomie entre 2 régénérations de la résine varie en fonction :

  • De la technologie employée ;
  • Du volume de résine contenue dans l’adoucisseur ;
  • Du TH de l’eau (titre hydrométrique indiquant la teneur globale en sels de calcium et magnésium responsables de la dureté de l’eau dans la plupart des eaux naturelles) ;
  • De la quantité de sel utilisée pour la régénération ainsi que du type et de la qualité de résine.

 

La régénération constitue la troisième étape

Cette étape permet à l'adoucisseur d’eau et de recharger la résine en ions sodium. Le principe de régénération constitue une étape essentielle du fonctionnement d’un adoucisseur d’eau. Dans la majorité des technologies, la régénération se déclenche automatiquement mais peut être aussi activée manuellement. Il existe différentes technologies de déclenchement : la chronométrie ou la volumétrie plus ou moins élaborée ou une combinaison chronométrie et volumétrie. Dans le mode de régénération volumétrique, un compteur d’eau immédiat intégré décompte les consommations et déclenche une régénération lorsque le cycle est épuisé. Grâce à l’action d’une vanne de contrôle, la régénération s’opère automatiquement : 3 à 5 cycles sont nécessaires à la régénération de l’adoucisseur suivant les technologies employées. Plus une régénération possède de cycles, plus l’adoucisseur consomme d’eau pendant celle-ci.

Une fois l’étape de l’adoucissement de l’eau réalisée et en fin d’autonomie, les résines ont besoin d’être débarrassées des ions calcium et magnésium stockés. Elles sont donc régénérées par de la saumure (mélange sel et eau).

Comment fonctionne un adoucisseur d’eau bi-colonne ? Quel est son intérêt ?

Lorsqu’un adoucisseur a atteint sa capacité d’échange maximale dépendante de la résine mais aussi de la technologie employée, il faut initier une régénération.

La régénération de l’adoucisseur s’opère intégralement en eau adoucie, constituant ainsi l’un des principaux intérêts d’un système bi-colonne. En effet, ce mode de fonctionnement est technologiquement plus efficace.

Parallèlement, cette technologie permet de rendre plus compacte les adoucisseurs d'eau en évitant les effets de réserve, indissociable des technologies simplex à régénération retardée. Enfin, la technologie bi-colonne permet de bénéficier d’une eau adoucie 24h/24, 7j/7 quelles que soient vos habitudes ou changement d’habitudes de consommation.

adoucisseur kinetico