Adoucisseurs d’eau et osmoseurs sans électricité depuis 1970
Contactez-nous au :
01 34 46 87 78

Les bouteilles d’eau et l’environnement

Le marché de l’eau en bouteille plastique, matière non dégradable est en pleine croissance, cette eau reste 200 fois plus chère que l’eau du robinet.

Avant d’être un business croissant, l’eau est avant tout un besoin fondamental pour l’humanité. Comme pour l’air, cet or bleu est une de nos ressources les plus rares et les plus précieuses qu’il est important de garantir et de préserver.

L’eau en bouteille une solution et un marché en pleine croissance

Aujourd’hui, l’eau en bouteille est un marché de plus en plus profitable pour les multi-nationales. Celui-ci est estimé à environ 50 à 100 milliards de dollars par an et affiche une croissance de 7% chaque année.

Cependant, sur le plan écologique, le marché de la bouteille d’eau est déplorable, tout comme sur le plan économique pour le consommateur final. Un adoucisseur d’eau est un des moyen pour éviter ce gaspillage.

80% des bouteilles plastiques ne sont pas recyclées

La production, le transport et le recyclage des bouteilles d’eau engendre des millions de tonnes de déchets plastiques par an. Même fabriquées à partir d’un plastique recyclable, il est important de savoir que 80% des bouteilles consommées ne sont pas recyclées.

Rappelons-nous que le plastique n’est pas une matière biodégradable et qu’il met des centaines d’années à s’éliminer naturellement. Une bouteille en plastique nécessite un quart de son volume en pétrole pour être produite, distribuée, puis recyclée.

D’un point de vue économique, l’eau en bouteille est environ 200 fois plus coûteuse que l’eau du robinet. De plus, si l’on inclut les coûts engendrés par l’énergie utilisée, le conditionnement, le transport et le recyclage, alors elle peut couter jusqu’à 10 000 fois plus cher.

Les bouteilles en plastique sont conçues avec du polyéthylène téréphtalate (PET), un dérivé du pétrole brut. A l’échelle planétaire, ce sont chaque année plus de 2,7 millions de tonnes de plastique qui sont utilisées, ce qui nécessite plus de 1,5 million de barils de pétrole par an.

Le recyclage des bouteilles plastiques n’est pas adapté et non écologique

En outre, le recyclage n’est pas la solution la plus adaptée puisque il génère des coûts supplémentaires notamment lorsque les bouteilles sont exportées vers d’autres pays. Il peut être également être nocif pour l’environnement car l’incinération des bouteilles engendre l’émission de polluants toxiques contenant des métaux lourds qui se répartissent ensuite dans notre eau et notre environnement…